Résidences passées

Édition 2019-2020

Contacter Benoit Vincent :
benoit.vincent@amboilati.org
http://www.amboilati.org/

Le programme :

Pendant l’année scolaire 2019-2020, la Bretagne romantique a accueilli Benoit Vincent sur son territoire.

Malgré le contexte sanitaire dû à l’épidémie du Covid-19, Benoit Vincent a pu effectuer une résidence de 9 semaines à l’école René Guy Cadou de Tinténiac et au collège Théophile Briant de Tinténiac. Il a animé des ateliers de lecture et d’écriture jusqu’en janvier pour faire découvrir aux CM2 et aux 6e la poésie contemporaine.

La soirée tout-public a permis au grand public de découvrir Benoit Vincent et son univers notamment lors de la lecture publique à la médiathèque de Tinténiac. Malheureusement la restitution du travail des élèves n’a pas pu avoir lieu.


Qui est Benoit Vincent :

Benoît Vincent est né à Montélimar. C’est un écrivain et botaniste. Il a développé le concept d’inquiétude en littérature. Membre du collectif du Général Instin, il collabore à diverses revues littéraires, dont la revue en ligne Hors-sol qu’il co-dirige avec Parham Shahrjerdi. Il anime le site Ambo(i)lati qui regroupe les différentes régions de son ouvrage.

Benoit Vincent a aussi traduit plusieurs ouvrages, le dernier fût celui de l’écrivain argentin Carlos Futuna, Cadena perpetua, 2011

Photo © Parham Shahrjerdi 2009

Derniers titres parus : L’entreterre (éditions Les Inaperçus, 2019), Un de ces jours (éd. Publie.net, 2018), GEnove. Villes épuisées (éd. Le Nouvel Attila, version papier, 2017), Local Héros (éd. Publie.net, 2016), Farigoule Bastard (éd. Le nouvel Attila, 2015), Pas rien (éd. Publie.net, 2011).


Édition 2018-2019

Contacter Fabienne Swiatly :
fabienneswiatly@yahoo.fr
http://latracebleue.net/

Le programme :

Pendant l’année scolaire 2018-2019, la Bretagne romantique a accueilli Fabienne Swiatly, autrice venue de l’est, sur son territoire. Ce séjour a permis d’offrir un temps de création, mais aussi de rencontre avec la population.

Fabienne Swiatly a effectué une résidence de 9 semaines à l’école primaire Henri Matisse de Bonnemain, ainsi que différentes interventions au collège F.R. Chateaubriand de Combourg. Elle a animé des ateliers de lecture et d’écriture, d’écoute et de mise en voix pour faire découvrir aux CM2 et aux 6e la poésie contemporaine.

Le grand public a pu découvrir Fabienne Swiatly et son univers à l’occasion d’une soirée soupe-lecture-spectacle à la bibliothèque de Bonnemain.


Qui est Fabienne Swiatly :

Je viens de la Lorraine, des aciéries, de la langue allemande, des bleus de travail, de la soudure, des ouvriers exploités et du zéro en dictée.
Je viens des grèves, des manifs, de l’indignation.
Je viens aussi de l’ennui.
Je viens des livres lus dans le désordre de la maigre bibliothèque familiale, de Léo Ferré, de Led Zeppelin, de Violette Leduc, de Fassbinder, de Varda, de Nina Hagen, de Niki de Saint-Phalle …

Si je crois savoir d’où je viens, je ne sais pas toujours où je vais et c’est tant mieux.

Photo © MDP

Fabienne Swiatly écrit des livres, des pièces de théâtre, des tentatives sonores dans la solitude de son bureau. Depuis de nombreuses années, elle participe à des résidences, des laboratoires, des lectures, des rencontres en divers lieux où on l’invite, où elle s’invite. Loin de son bureau. Depuis peu, elle associe la photographie à son travail.

Elle apprécie particulièrement ces temps « inventés » où, avec d’autres, elle s’appuie sur la littérature, la poésie et le théâtre pour tenir debout et raconter le monde comme il va ou pas.

Derniers titres parus : Un jour, je suis passée de nuit (éditions Color Gang, 2018), Boire et plus (éd. La Fosse aux ours, 2018), Du Côté des hommes (éd. La Fosse aux ours, 2016), Umbau (éd. Color Gang, 2015), Aujourd’hui (éd. Petit Va, 2015), La Fulgurance du geste (éd. L’Amourier, 2014), Annette, tombée de la main des dieux (éd. Color Gang, 2013)…

Fabienne Swiatly est également rédactrice en chef de la revue poétique VA !, membre du comité de rédaction du site littéraire Remue.net et de la revue Arpentages, et co-auteure du feuilleton radiophonique sur la chute du mur de Berlin (France Culture, 2009).


Édition 2017-2018 : LA POÉSIE NE CONNAÎT PAS DE FRONTIÈRES

Contacter Bernard Bretonnière :
bernard.bretonniere@yahoo.fr
page Facebook

Retour sur cette aventure en vidéo :

[showhide type= »links3″ more_text= »→ Cliquer pour voir plus » less_text= »→ Cliquer pour voir moins »]


Le programme :

Pendant l’année scolaire 2017-2018, la Bretagne romantique a accueilli Bernard Bretonnière, auteur inclassable et poète énumérateur, sur son territoire. Ce séjour lui offre un temps de création, mais aussi de rencontre avec la population.

Bernard Bretonnière est intervenu essentiellement auprès d’un public scolaire. Il a ainsi animé des ateliers de lecture et d’écriture en classe de CM2 à l’école Sainte-Anne et de 6e au collège Saint-Gilduin, à Combourg.
Cette rencontre avec un auteur a permis aux élèves de découvrir la démarche de création artistique et l’univers des écritures contemporaines, tout en travaillant la poésie, l’oralité et les formes théâtrales.

Plusieurs rencontres culturelles avec l’auteur et différents artistes ont également permis au grand public de découvrir Bernard Bretonnière et son univers. La médiathèque de Combourg a accueilli à cette occasion un atelier de lectures, une lecture musicale, et une table ronde avec un collectif d’artistes sur la question des migrations, thème cher à l’auteur.


Qui est Bernard Bretonnière :

Bernard Bretonnière est né à Nantes et vit dans un village de l’agglomération nantaise, au-dessus de la Loire.

Il donne depuis la fin des années 80 des lectures publiques de ses textes, parfois avec des musiciens ou des comédiens, et de textes d’auteurs de toutes les époques. Il préfère les ateliers de lecture aux ateliers d’écriture.

Marqués par le refus de la pompe poétique, revendiquant la précision du mot et du détail, ses textes, parfois très oralisés et adressés, jouent souvent avec les énumérations, jamais aléatoires mais répondant plutôt à des contraintes croisées et multiples.

Photo © FB

Derniers titres parus : Datés du jour de ponte (éditions Les Carnets du dessert de lune, 2016), Volonté en cavale ou D’ (éditions Color Gang, 2013), Ecce homo, fiction suprême (éditions Approches, 2013), Inoubliables et sans nom (éditions L’Amourier, 2009), Des estuaires… Bacs de Loire, Bacs de Gironde, road poem (éditions La Part des anges, 2008), Cigarette (éditions Wigwam, 2007), Pas un tombeau, suite de proses rapides pour dire un père (éditions Le dé bleu, 2003)…

Bernard Bretonnière a également publié plusieurs articles récents dans diverses revues et sites, dont Encres de Loire, Gare maritime, 303, arts recherches et créations, Babelio, Mobilis.

[/showhide]

 


Édition 2016-2017 : EN VOYAGE PAR ICI

Contacter Lou Raoul :
lou.raoul at gmail.com
friches-et-appentis.blogspot.fr

Reportages sur cette expérience :

  • Entretien avec Lou Raoul, auteure en résidence, et Emmanuel Artur, directeur de l’école de Saint-Thual :

 

  • Témoignages de Lou Raoul et des élèves de la classe de CM2 qui l’a accueillie :

 

Avec l’aimable autorisation de Radio Univers

[showhide type= »links1″ more_text= »→ Cliquer pour voir plus » less_text= »→ Cliquer pour voir moins »]


Le programme :

Pendant l’année scolaire 2016-2017, la Bretagne romantique a accueilli Lou Raoul, auteure et plasticienne, sur son territoire. Ce séjour a offert à l’auteure un temps de création, mais aussi de rencontre avec la population.

« Les voyages par ici »

C’est autour de ce thème que Lou Raoul a proposé des ateliers d’écriture qui se sont déroulés durant son temps de résidence. Certains se sont passés en classe, à l’école de Saint-Thual et au collège Théophile Briant de Tinténiac ; d’autres en bibliothèques, à Saint-Thual, La Baussaine et Tinténiac, et étaient accessibles à tous (adolescents à partir de 14-15 ans et adultes).

Les voyages par ici ont invité à une approche sensible du territoire et creusé la question des lieux, dans leur dimension tout aussi bien réelle que rêvée.

Lou Raoul était également présente au salon des petits éditeurs indépendants « Les Confidentiels », qui s’est déroulé les 12 et 13 novembre au lycée Chateaubriand de Combourg. Marraine de cette édition, elle a participé à une table ronde et à une séance de lecture publique.


Qui est Lou Raoul :

Née en Bretagne où elle vit.portrait-c-les-productions-du-pentamino

Son travail d’écriture qui oscille entre prose narrative et poétique, s’intéresse au rapport au monde des personnes à travers les langues qui leur sont familières et interroge la question des identités et de l’altérité.

Elle donne des lectures publiques de ses textes, participe à des résidences, anime des ateliers d’écriture et de la parole auprès de publics variés (tant dans les milieux scolaires et hospitaliers, qu’en médiathèques, centres de loisirs, centres d’hébergement, etc…).

Photo © Les Productions du Pentamino

Ses poèmes et textes sont présents dans diverses revues poétiques (N4728, N47, La Canopée, Aka, Décharge…) ainsi que sur des sites.

Derniers titres parus : Most (Éditions de La Dragonne, 2016), Kim m’apprivoise (Approches Éditions, 2015), Traverses (Éditions Isabelle Sauvage, 2014), Else avec elle (Éditions Isabelle Sauvage, 2012 – Prix Poésyvelines 2013), Exsangue ( Éditions Pré # Carré, 2012), Otok (Éditions Isabelle Sauvage, 2017).

[/showhide]

 


Édition 2015-2016 : DEDANS COMME DEHORS

Contacter Joël Bastard :
joelbastard@hotmail.com
joelbastard.blogspot.fr

Retour sur cette aventure en vidéo :

[showhide type= »links2″ more_text= »→ Cliquer pour voir plus » less_text= »→ Cliquer pour voir moins »]


Le programme :

Pour l’année scolaire 2015-2016, la Bretagne romantique a accueilli Joël Bastard, auteur et poète, sur son territoire. Ce séjour a permis à l’auteur résident de construire un travail personnel de création et de mener un ensemble d’actions en direction d’un public et autour d’une thématique définie.

Cette première « édition » a abordé la lecture et l’écriture avec pour thème « écrire en voyant, écrire sans voir ». Elle s’est adressée aux élèves de CM2 de l’école publique Fanny Dufeil à Saint-Pierre-dePlesguen ainsi qu’aux 6ème du collège Chateaubriand à Combourg.

L’auteur a également proposé des ateliers d’écriture pour ado-adultes sur le même thème, dans les bibliothèques de Saint-Pierre-de-Plesguen, Meillac et Lanhélin.

Deux temps forts ont clôturé la résidence, avec un spectacle-restitution organisé par les élèves et les enseignantes, et une lecture musicale proposée par Joël Bastard.


Qui est Joël Bastard :

joel-bastard-c-michel-durigneux-2010Poète, romancier et auteur dramatique, Joël Bastard écrit depuis l’adolescence.

Il a exercé de nombreux métiers (facteur, peintre en bâtiment, camionneur, ouvrier bijoutier…) avant de se consacrer exclusivement à sa passion en 2000, tout en proposant des lectures et des ateliers d’écriture.

Joël Bastard est un marcheur. Qu’il arpente sa montagne du Jura, la Corse, le Canada ou le Mali, il écrit au rythme de ses pas, la pensée aux aguets.

Sa poésie est une prose poétique : pas de vers, pas de rime. Son écriture relève de la poésie par l’usage qu’il fait du langage, cherchant les sonorités, les collisions de mots, les images qui seront au plus près de l’émotion qu’il veut transmettre.

Photo © Michel Durrigneux

Il a publié plus d’une trentaine de livres chez divers éditeurs, dont quatre recueils de poèmes et un roman aux Éditions Gallimard : Beule (2000/2015), Se dessine déjà (2002), Le sentiment du lièvre (2005/2015), Casaluna (2007) et Manière (2009).

[/showhide]