Qu’est-ce qu’elle fabrique en Bretagne Romantique, Juliette Mézenc ?

 

Des newtopies avec les enfants de Tinténiac et Hédé

Nous partirons d’un lieu, et même plusieurs lieux, que nous définirons ensemble. Dedans mais aussi dehors pour dessinécrire, les yeux parfois fermés parfois ouverts ; vivrécrire ces lieux et progressivement les réinventer, dos au paysage ; les rêvécrire en autant de newtopies, micro-utopies hyperlocales qui prendront les formes qu’elles prendront, textes, calligrammes, vidéopoèmes, ou d’autres encore pourquoi pas.

Comme toujours en créant nous nous surprendrons pour ouvrir de nouveaux espaces en soi et au-dehors.

1 almanach

 Les Cahiers de Bassoléa – almanach pratique et poétique.

Pourquoi un almanach aujourd’hui ? Le pratique peut-il être poétique ? Le poétique peut-il être pratique ? Le pratique et le poétique coexistent-il ? S’emmêlent-ils ? Qu’est-ce qui peut pousser une autrice à écrire sur un plateau de montagne, le long d’une ligne de partage des eaux ? Est-ce qu’un lieu peut faire écrire ? Et comment se fabrique un almanach poétique avec textes, cartes topographiques et dessins réalisés les yeux fermés ?

Une lecture suivie d’une discussion sur la fabrication de cet almanach aura lieu le 3 décembre à 18h30 à la médiathèque de Tinténiac

1 récit

Chalap (titre provisoire) est une fiction écologique au sens strict puisqu’elle explore les échanges multiples, parfois invisibles, souvent hasardeux, entre des êtres vivants qui font et sont faits par leur milieu, les montagnes cévenoles.

Il s’agira de suivre le doux délire de Bassoléa, narratrice du Monologue de Bassoléa déjà paru aux Editions de l’Attente, qui continuera de creuser en Cévennes une « véranda sous terre », poste d’observation privilégié pour suivre au plus près le processus du vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.