Des mots couchés

Classe de 6ème et certains me demandent s’ils peuvent écrire couchés ? Pourquoi pas, moi-même je me mets parfois dans de drôles de positions pour écrire. Alors je dis  oui. Et ça marche … Ils et elles écrivent assis, couchés, debout …

Extrait que du texte collectif écrit le premier jour :

Il vient de la génération internet où ne pas avoir de téléphone est mal vu.
Il vient d’une forêt avec le vent qui soulève les feuilles d’automne.

Elle vient de l’école, de l’amitié et du plaisir d’apprendre.
Elle vient de la France, de l’écriture, des lettres et des phrases qui s’entremêlent.

Il vient d’une tristesse inconditionnelle.
Il vient du dessin et du crayon qui l’ont toujours aidé.
Il vient de souvenirs qui l’ont apaisé.

Elle vient du plaisir de fouiller, de regarder, de toucher et découvrir des choses qu’elle ne connaît pas.

Il vient du besoin d’échapper à l’enfer que la planète vit tous les jours, toutes les heures, toutes les minutes.
Il vient des bonnes notes qui lui apportent la joie et des injustices qui lui font détester l’école.

Il vient d’un terrain de foot, de n’importe quel terrain de foot.
Il vient du dessin qui lui permet d’arrêter de penser que la planète souffre.

Il vient de la beauté d’un paysage.
Elle vient de la peur du grand bleu.
Elle vient d’une graine.

Ils et elles viennent de ces pages écrites ensemble …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *