« La couleur tombée du ciel » de H.P Lovecraft

« La couleur tombée du ciel » est une nouvelle fantastique et de science-fiction publiée en 1927 qui raconte l’histoire d’une étrange météorite ayant foudroyé le champ d’un paysan de la petite ville d’Arkham, et serait à l’origine de phénomènes surnaturels qui altèrent les couleurs de la végétation. La présence d’une vie extraterrestre est alors suggérée par cette étrange lumière qui façonne le paysage.

Des scientifiques ont tenté d’étudier ce roc venu de l’espace, sans succès. La matière ne ressemblait à rien de connu et se distinguait par sa couleur inexistante sur Terre… Après cet événement, la faune et la flore ont commencé à s’altérer, les phénomènes étranges se sont multipliés, entraînant la famille Gardner dans une spirale de malheurs…

« La ferme tout entière baignait dans cette couleur mêlée, inconnue et hideuse : les arbres, les bâtiments, et même la verdure et l’herbage qui n’avaient pas complètement tourné à la fatale désintégration dans la grisaille. Les branches se tendaient toutes vers le ciel, coiffées de langues d’un feu immonde, et des ruissellements chatoyants de ce même feu monstrueux se glissaient autour des poutres de faîtage de la maison, de la grange, des appentis. C’était une scène inspirée d’une vision de Füssli, et sur tout le reste régnait cette débauche de lumineuse inconsistance, cet arc-en-ciel hors du monde et hors mesure de secret poison, qui naissait du puits – bouillonnant, palpant, enveloppant, s’étendant, scintillant, étreignant et faisant malignement des bulles dans son cosmique et inidentifiable chromatisme. »

Qui est Howard Phillips Lovecraft ?
Howard Phillips Lovecraft est né le 20 août 1890 à Providence (Rhode Island) et mort le 15 mars 1937 dans la même ville. C’est un écrivain américain connu pour ses récits fantastiques, d’horreur et de science-fiction.
Ses sources d’inspiration, tout comme ses créations, se réfèrent à la notion d’horreur cosmique, selon laquelle l’être humain est insignifiant à l’échelle du cosmos qui lui est profondément étranger.

Parmi les récits les plus célèbres de Howard Phillips Lovecraft, La Couleur tombée du ciel, L’Abomination de Dunwich, Le Cauchemar d’Innsmouth, Celui qui chuchotait dans les ténèbres, Dans l’abîme du temps, La Maison de la sorcière, L’Appel de Cthulhu et Les Montagnes hallucinées…


HP Locevraft, La Couleur tombée du ciel, 1927
illustration de Paul Flanders

« La couleur tombée du ciel » en bande-dessinée de Gou Tanabe (2020)

Avec un trait sombre et réaliste, Gou Tanabe met en images les pires cauchemars imaginés par H. P. Lovecraft, le maître du fantastique et de l’horreur. Que peut faire l’homme quand les forces issues des confins de l’univers s’abattent sur lui sans crier gare ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.